Pour une santé en pleine conscience !

514-814-3035

Aujourd’hui, quand la joie donne sa place à la nostalgie…

Aujourd’hui, quand la joie donne sa place à la nostalgie, il est temps de se reposer la question suivante : où suis-je en ce moment ?

Il y a quelques années, je me rappelle ce souvenir : je me sens joyeuse, tout va bien, intérieurement c’est fluide et ma respiration suit son cours. Je me promène au gré du vent et rien de désagréable ne se voit à l’horizon.

Je décide d’aller à l’épicerie pour acheter ce qui me manque pour mon souper. J’y entre, je prends un panier et je commence à me balader dans les allées (de légumes et fruits, bien sûr lol). En entrant, j’entends à la radio, d’une oreille non attentive, une jolie chanson. Je la fredonne sans même y penser. Tout d’un coup, la chanson se termine et automatiquement une autre enchaîne, et là, BANG !

 

Sans m’en rendre contre je commence à me sentir bizarre, mon sourire s’éteint tranquillement. Je n’en fais pas de cas, car je n’en ai même pas conscience. Je continue mon épicerie, mais mon état se détériore.

Par contre, mon cerveau continue à faire des connexions reliées à la chanson et ainsi me ramène dans le contexte du passé. Il me rappelle un souvenir heureux, mais douloureux en même temps. Et bizarrement même si c’est souffrant, pendant quelques instants, on dirait que je m’y plais. Cela est vraiment curieux.

C’est terminé cette histoire, c’est fini, alors pourquoi la nostalgie apparaît. N’oublions pas que tout est programmé. Mon cerveau (ordinateur) a directement pris le dossier << Chanson qui me rappelle >>. Et le mental a commencé à marmonner : << ouais cette toune là où j’étais si bien avec lui et bla bla bla >>. Ça va très vite dans ma tête ; en quelques secondes, je ne suis même plus dans le contexte de la chanson. Je suis rendu beaucoup plus loin.

C’est ce qui se produit quand le passé n’est pas réglé. Sans y réfléchir, je me remets dans la situation et je peux y rester durant des heures sans savoir ce qui m’arrive. Que ce soit une chanson, un endroit, ou un évènement, c’est la même chose. Cela t’est déjà arrivé ?

Quand on commence à se sentir mal, pour rien, c’est que nous sommes rarement dans le présent mais, plutôt dans le passé ou bien nous anticipons notre futur.

Ce qui est merveilleux, c’est quand je décide de prendre la responsabilité de m’observer ; c’est à partir de ce moment-là que je peux décider de rester dans cette peine ou bien me dire << oui, c’est vrai, cette chanson-là me rappelle cet épisode de ma vie. Mais maintenant, j’accepte que ce moment fasse partie de mes souvenirs. Et même si la nostalgie a pris place à ma joie, à moi de la faire réapparaître en étant consciente de ce qui vient d’arriver. Car ma priorité est d’être de plus en plus souvent dans ma joie intérieure >>.

Plus je prends conscience et je règle cette partie blessée, plus la chanson deviendra un souvenir tranquille. C’est exactement ce qui s’est passé. Maintenant je peux écouter cette  chanson en la chantant à tue-tête avec un grand sourire.

Tout est programmé dans notre cerveau, mais n’oublions pas que tout peut être transformer. Pour changer des choses, nous devons commencer par devenir des observateurs envers soi-même. Ce sont des moments privilégiés pour nous permettre de guérir ses maux.

Exercice : la prochaine fois que tu sentiras de la nostalgie, prends un moment de recul, observe ce qui est présent en toi et pose-toi ces questions : que s’est-il passé pour que la nostalgie prenne place ? Où est mon mental en ce moment ? Ainsi tu pourras décider quel chemin tu veux prendre. Y rester ou refaire de la place à ta joie.

Affirmation: J’accepte de vivre dans ma nouvelle réalité et je garde en tête que ma priorité est d’être dans ma joie.

 

 

 

Laissez un commentaire





Vous connectez

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.